C'est un grand fan d'arts martiaux 

 

Publicité
Jean-Luc Reichmann a fait du karaté shotokan-ryu à un haut niveau. Une activité qu'il a pratiquée depuis ses 14 ans à Toulouse mais qu’il a été contraint d’arrêter après une blessure au bout de 10 ans. Grâce à la pratique de ce sport, il a appris une véritable discipline de vie qui lui a appris à mieux se connaître comme il le confiait dans une interview à Karaté magazine : "En karaté, tu apprends à ne pas reculer devant le danger. Tu apprends à chercher la faille de l’autre aussi, à interpréter son langage du corps, donc être à son écoute. Surtout, tu es confronté à toi-même : si tu veux progresser, si tu veux gagner, tu dois prendre des risques. C’est un miroir pour soi-même. C’est assez spécifique aux arts martiaux, avec tous les codes qui s’y rattachent, je pense". 
Publicité