Publicité

Michèle Mercier

En 1996, l'actrice rencontre René Leporc lors d'une soirée à Cannes. Le charisme de l'homme d'affaires la convint de fonder une maison d'édition avec lui, afin de rééditer les mémoires de l'interprète d'Angélique marquise des anges. Mais en falsifiant les chèques et imitant la signature de Michèle Mercier, il subtilise au total près de 400 000 euros ! En décembre 2008, il est condamné à 18 mois de prison ferme et plus de 200 000 euros d'amende par le tribunal de Grasse. Seulement, l'homme est actuellement au Vietnam où il s'est reconverti en chef de pêche !

 

Publicité