Chefs d'état, ministres, politiques

Nicolas Sarkozy
Président de la république
231 972 euros annuels
De tradition, le président de la république française décidait lui-même de sa rémunération, soit 7 084 euros nets par mois (85 008 annuels). Une somme trois fois inférieure à celle allouée au Premier ministre. "''Moi je ne veux pas de ça''", déclarait Nicolas Sarkozy, le 30 octobre. Et de demander aux députés de fixer son salaire, via un amendement aussitôt voté. A compter de 2008, Nicolas Sarkozy gagnera donc 19331 euros mensuels (231 972 euros annuels) -équivalent de ce que gagnait au total (salaire et retraite cumulés) son prédécesseur. Il se rapprochera alors des rémunérations de ses homologues du G8 et sera aligné sur celle de François Fillon. Quant au budget de l'Elysée, s'il est multiplié par trois (de 32 millions à 100 millions d'euros), c'est toujours dans le souci d'en finir avec les fonds secrets et les dépenses présidentielles reportées sur l'enveloppe de différents ministères (Transports, Affaires étrangères...). Il est aussi question de placer l'Elysée sous contrôle de la Cour des comptes afin de valider l'emploi fait des deniers publics. Mais, même "augmenté", Nicolas Sarkozy est loin d'émarger au niveau des chefs d'Etat et personnalités les mieux payées. Encore un effort, M. le Président !

François Fillon, premier ministre : 240 000 euros annuels
Michèle Alliot-Marie, Ministre de l'Intérieur : 161 652 euros annuels
Rachida Dati, Garde des Sceaux : 161 652 euros annuels.

Hors de nos frontières

George Walker Bush, Président des Etats-Unis d'Amérique: 342 500 euros annuels.

Vladimir Poutine, président de Russie : 60.000 euros annuels déclarés de salaire et de revenus d'actions. Mais selon le politologue Stanislas Belkovski, conseiller du parti d'opposition Une autre Russie et auteur du Business de Poutine, l'actuel chef de l'Etat russe serait l'homme le plus riche d'Europe. Son patrimoine serait de 17 milliards d'euros, grâce aux 37% de la compagnie pétrolière Sourgoutneftegaz et aux 4,5% de Gazprom qu'il contrôlerait, via des fonds off shore, avec ses associés Igor Setchine et Guennadi Timtchenko.

Horst Köhler, président de l'Allemagne : 208 500 euros annuels. Angela Merkel, chancelière allemande : 272 400 euros annuels.

Giorgio Napolitano, Président italien : 222 960 euros annuels. Romano Prodi, président du conseil : 222 636 euros annuels.

Publicité
Domnique Strauss Kahn, Directeur du Fonds Monétaire International, 350 000 euros de rémunération annuelle nette d'impôts. Il vient d'entrer en fonction pour un mandat de cinq ans, et devient le fonctionnaire international le mieux payé de Washington. Il gagne deux fois plus que la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, et plus aussi que le directeur de la Banque mondiale, Robert Zoellick (279 000 euros).
Publicité
Publicité