En 2003, suite à un accès de vitesse (200 km/h sur une autoroute), le chanteur a eu le droit à une suspension de permis pendant plusieurs mois. En 2013, il s'est fait arrêter pour avoir perdu son sang froid à un barrage policier en marge d'une manifestation contre le mariage pour tous. Patrick Bruel s'en est alors pris au policier, une plainte a donc été émise contre lui. Convoqué devant le juge, il a reconnu s'être emporté. Il a été condamné à verser 10 000 euros.