L'actrice Emmanuelle Boidron fut la fille du commissaire Navarro pendant près de 20 ans et dans son livre "Un père pas comme les autres" (Ed. l'Archipel) elle raconte la relation touchante qui l'unissait à Roger Hanin. Interview. 

©Ed. l'Archipel

FemmesPlus : l'écriture de votre livre Un père pas comme les autres symbolisait-elle une forme de thérapie pour faire le deuil de Roger Hanin, disparu début 2015 ?Emmanuelle Boidron : Roger a beaucoup partagé avec moi, ce livre c'est une manière de lui dire merci, de lui rendre hommage. Quand il est parti, les souvenirs ont ressurgi… mettre des mots dessus m’a aussi soulagée. J’ai eu la chance de connaitre Roger comme peu de gens l’ont connu, il était un personnage unique et j'ai eu le bonheur de le côtoyer à la scène comme à la ville... Cet homme a changé le cours de ma vie.

Publicité
Publicité