Letizia sans Felipe, jamais vous ne la verrez. Si elle a su bâtir seule et de main de maître sa carrière de journaliste star, c'est avec son mari qu'elle construit son destin de princesse. Pas question d'éclipser le futur roi d'Espagne, de lui voler la vedette. Letizia, c'est l'anti-Diana.

Letizia et Felipe, dans le secret de leur couple

La femme est l'avenir des monarchies européennes. C'est entendu. A quel prix ? Bien malgré elles, les Maxima, Mette-Marit, Mary ou Mathilde ont fini par éclipser (dans les médias) leur prince héritier. Mais que peuvent-elles faire contre cette "peoplisation" des esprits et le diktat de l'image, du charisme et du glamour au féminin ? Rien, sinon craindre qu'à terme leur couple se fragilise, se désagrège et finisse dans les pages faits divers, à la rubrique divorce. Le syndrome Diana demeure encore et toujours la terreur des maisons royales.

Consciente du danger, la cour d'Espagne a décidé de jouer la carte du couple, Felipe et Letizia ensemble, jamais l'un sans l'autre, là où d'autres attendaient une pratique plus avant-gardiste avec, notamment, la mise en place d'un agenda personnel pour la princesse des Asturies. A l'instar des princesses des Pays-Bas, de Norvège, du Danemark et de Belgique.

Publicité

Non, en Espagne, ce sera les deux ensemble - elle et lui - ou personne. Que les magazines se le tiennent pour dit. Et n'en déplaise à Marilo Suarez, auteur d'un récent ouvrage consacré au clan Ortiz, "une famille où les femmes ont toujours porté la culotte". Il faut bien avouer que depuis la naissance de leur petite Leonor, Felipe et Letizia ne se quittent pas d'une semelle. Ce que Georges Chetochine, le célèbre comportementaliste interrogé pour notre dossier, résume par cette formule : "hors du binôme, pas d'avenir".

Publicité
Après deux années de mariage durant lesquelles il y eut des hauts et des bas, la méthode "made in Bourbon" semble fonctionner à merveille. Et leur bonheur au quotidien le prouve. Felipe et Letizia n'ont jamais été aussi populaires. En témoigne aussi l'accueil qui leur est réservé lors de tous leurs déplacements. Comme ces jours-ci à Alcala de Henares, la ville de Cervantès, où nous avons pris la température de l'opinion publique.

Letizia et Felipe ne s'attaquent pas aux moulins, mais travaillent patiemment. En attendant leur grand jour.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :