Les gymnastes sont souvent jeunes, et les athlètes en général prennent souvent leur retraite passé la trentaine. Mais ce n’est pas le cas de l’Ouzbek de 41 ans, doyenne des Jeux Olympiques 2016, qui est loin de faire de la figuration ! On vous présente Oksana Chusovitina, qui participe aux épreuves de gymnastique, et qui est toujours aussi impressionnante…

Oksana Chusovitina, la doyenne des Jeux Olympiques de Rio

Oksana Chusovitina participé aux JO pour la première fois en 1992, à Barcelone et remporte une médaille d’or par équipe alors qu’elle n’avait que 17 ans. A Pékin en 2008, elle gagne une médaille d’argent en saut à cheval et devient la première gymnaste à avoir disputé six Jeux Olympiques lors des JO de Londres en 2012.

Cette année, elle participe pour la septième fois à des JO, et l’Ouzbek est loin de faire de la figuration ! A 41 ans, Oksana Chusovitina est la doyenne des gymnastes venues à Rio. En finale de l’épreuve de saut de cheval femmes, elle s’est classée septième. Sa réussite s’explique par son exigence envers elle-même : « Elle a placé la barre encore plus haut. La gymnastique moderne change rapidement et Oksana est toujours là. Elle ne reste pas les bras croisés et se perfectionne constamment », explique son entraîneur, Nikolaï Pak à la presse canadienne.

Mais la gymnaste sait que la discipline a bien changé depuis ses premiers JO et que la concurrence est rude : « la gymnastique est devenue beaucoup plus difficiles, mais en même temps, plus spectaculaire et plus belle ». Mais elle sait que, quoi qu’il se passe, son retour en Ouzbékistan est très attendu : Oksana Chusovitina y adulée au point d’avoir des timbres à son effigie !