Le 6 décembre 2017, Laeticia annonçait la mort de son mari, Johnny Hallyday de manière sobre et plein d’amour "Mon homme n’est plus".  Rétrospective de cet amour qui a dû faire face à bon nombre d’épreuves : différence d'âge, infidélité, anorexie…

Une différence d'âge qui pose problème 

 

Love is all we need ❤️ #Fuckcancer _@pierrerambaldi

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le 13 Août 2017 à 9h29 PDT

Laeticia Boudou a 19 ans seulement lorsqu’elle s’éprend de l’idole des jeunes de 32 ans son aîné. La rencontre a lieu à Miami où Laeticia réside avec son père, ami du chanteur. Elle est passionnée de stylisme et de mode et s’essaye au mannequinat, lui, est déjà l’artiste à la carrière déjà brillante que l’on connaît. Le coup de foudre est immédiat et une relation amoureuse se noue rapidement. Les médias et les mauvaises langues ne vont pas tarder à pointer du doigt les 32 ans d'écart entre les deux amoureux. Laeticia doit subir les remarques désobligenates et doit prouver qu'elle n'est pas une femme vénale. Dans une interview pour Gala, Laeticia se remémore cette période : "Ce n’est pas évident, quand on est aussi jeune, de rentrer dans ce milieu, d’être obser­vée, soupçon­née de ne pas être la bonne personne, d’être inté­res­sée. Quand vous aimez quelqu’un, que vous avez envie de vivre plei­ne­ment cet amour et qu’on essaie de vous le voler, c’est dur. Il suffit que vous soyez heureux pour qu’aus­si­tôt des gens essaient de détruire votre bonheur".

Publicité
Qu'importe les critiques, le 25 mars 1996, ils se marient devant Nicolas Sarkozy à la mairie de Neuilly-sur-Seine. Un mariage qui aura duré plus de 20 ans et où chacun a fini par trouver sa place. Johnny a su la rassurer et lui donner confiance en elle. Dans une interview pour Paris MatchLaeticia concède même que sa rencontre avec Johnny lui a sauvé la vie : "Je me sentais inutile, je n’avais aucune estime de moi. J’étais un loup apeuré, blessé, une âme en peine, déconnectée du réel. Heureusement, j’ai rencontré Johnny avant qu’il ne soit trop tard. Ce fut salutaire. Je croyais enfin en quelque chose. Je n’étais jamais tombée amoureuse, je n’avais connu que des déceptions avec les garçons. Et là, non seulement l’amour existait, mais, en plus il était possible". 
Publicité