Manfred Assirvaden est né à l'ôle Maurice. Il a pratiqué le yoga très tôt, à quatre ans, afin de mieux vivre les suites d'une maladie congénitale. C'est vers quinze ans qu'il s'adonne sérieusement à cette discipline. Plus tard, à Paris, il s'inscrira à l'école Sivananda de Yoga Vedanta. C'est aussi dans la capitale française qu'il rencontre le Swami Yoga Anand, un maître indien népalais avec qui il approfondit ses connaissances. En 1984, il ouvre l'Espace Mieux-être dans le XVIIe arrondissement. Depuis, il enseigne le yoga. C'est là qu'il nous reçoit, assis à genoux...

En quoi consiste la pratique du yoga ?
La pratique du yoga fait appel à cinq grands principes distincts. Mis ensemble, ils forment un tout indissociable. Les exercices pratiqués en cours se basent sur ces principes :

Il s'agit d'abord d'avoir une bonne posture. C'est primordial dans la pratique du yoga mais aussi dans notre quotidien. La façon de se tenir reflète notre état psychologique. Dans un cours yoga, cela se travaille en prenant différentes postures pour assouplir nos muscles et rééduquer notre corps.

Ensuite, il est impératif d'avoir une bonne respiration. Il s'agit, sans doute, du principe le plus important... Dans le yoga, la respiration - ou Prana - est une énergie essentielle et subtile qui circule dans l'air. Elle est présente partout et elle est un cadeau de la vie. A la mort, la respiration quitte le corps et on sait ainsi qu'un être vivant est mort. Contrôler de sa respiration, c'est contrôler sa vie. En se concentrant sur notre respiration, nous canalisons nos énergies et apaisons notre mental. On arrête de se perdre dans les émotions pour reprendre pied dans l'instant présent : ici et maintenant !

Ce principe est à ce point important qu'une séance entière, Prayanama, peut lui être consacrée. Plusieurs techniques de respirations y sont pratiquées. Parmi celles-ci, il y a l'Anuloma Viloma ou respiration alternée : cinq secondes de petites respirations rapides par la narine gauche pour vingt de retenue et dix d'expiration par la narine droite. Une technique qui permet de rééquilibrer les deux hémisphères du cerveau - le gauche, siège de la raison, et le droit, siège des émotions.

On positive !

Autre principe fondamental : une bonne relaxation. Cela signifie se relaxer en temps et en heure ! C'est un acte essentiel lors du cours de yoga, mais également dans notre vie quotidienne. On peut, par exemple, au matin, prendre son petit déjeuner dans le calme. Lors du déjeuner à midi, il faut privilégier des endroits calmes et lumineux... ou faire du yoga.

Ensuite, tout aussi important, une bonne alimentation. Et, là, attention aux fausses idées qui circulent sur le yoga. Nul besoin d'être végétarien ou de s'abstenir de boire. Le yoga ne fait que préconiser une alimentation saine et équilibrée.L'équilibre encore et toujours ! Il faut manger de tout et surtout sans stress car bien manger fait du bien ! Quant à l'alcool, moi-même, il m'arrive de boire un petit verre de vin avec un bon repas. Bref, le yoga n'interdit rien, il conseille d'éviter ce qui est destructeur pour votre santé.

Publicité
Enfin, ultime recommandation, et pas des moindres, il s'agit d'adopter une attitude positive. Sans tomber dans des slogans de la grande distribution, c'est ça aussi la philosophie du yoga : positiver ! Dans le yoga, on pense que rien n'arrive par hasard et que les événements sont là pour créer un changement qui se révélera toujours être un mieux...Tout arrive pour une raison précise et il faut à prendre ses distances avec ses émotions. On est toujours responsable de ce qui nous arrive et il faut l'accepter en se déculpabilisant pour passer à autre chose. C'est pour cela que le yoga est aussi un travail sur soi.

Publicité
Publicité