La règle d'or de la méthode hypocalorique est simple : il s'agit de manger moins.
Une Lapalissade certes, efficace sans aucun doute, mais à manipuler avec précaution sous peine de fatigue, de lassitude ou, pire, de reprise rapide de poids...
Tous les détails !

Les principes de base

Les calories sur ordonnance

Publicité
La règle d'or de la méthode hypocalorique est simple : il s'agit de manger moins.En fait, on mange de tout, sauf dans ses phases les plus strictes, mais en réduisant les quantités ! Enfin presque, car en fait, cette méthode privilégie les protéines (viande maigre à griller, poisson, laitage à 0 %...) et les aliments de faible densité énergétique (légumes et fruits). Par contre, les graisses et les glucides son réduits... Cette méthode nécessite beaucoup d'attention dans la préparation des menus, car elle est conditionnée à une faible prise calorique quotidienne, qui s'établit entre 1 000 et 1 500 cal/j, selon l'âge, le poids à perdre et, généralement, le rythme d'activité physique. Ces calories sont à répartir scrupuleusement en trois ou quatre prises ou repas : petit déjeuner, déjeuner, éventuel goûter et dîner.La méthode hypercalorique est particulièrement adaptée à celles qui préfèrent la diversité à la quantité dans leurs menus et qui sont prêtes à calibrer de façon précise leur nourriture.Dans sa phase la plus stricte, on peut vite perdre du poids. Mais pour ne pas reprendre illico les kilos perdus, il faut tenir, et revenir par paliers à une alimentation normale en remontant progressivement le niveau calorique des menus.

Le service Coaching Minceur de FemmesPlus

Publicité
Publicité