On estime à près de 30 000 le nombre d'enfants qui ne vont pas à l'école et qui sont instruits à la maison par leurs parents. Il s'agit d'un véritable phénomène, peu connu car plutôt mal vu par l'Education nationale.
Et pourtant, cette déscolarisation est tout à fait légale.
Etat des lieux...

L'école n'est pas obligatoire

Si l'instruction est obligatoire, l'école ne l'est pourtant pas... Incroyable, mais vrai. On peut donc faire l'école buissonnière en toute légalité ! En effet, selon le code de l'Education : "L'instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l'un d'entre eux, ou toute personne de leur choix." De quoi remettre en cause le bon vieux mythe de l'école républicaine, qui n'est donc pas la seule à pouvoir dispenser le savoir. Les parents qui décident de soustraire leurs enfants à l'école ont cependant l'obligation de se déclarer auprès de la mairie, qui enclenche une enquête sociale, et de l'inspection académique, qui vient les contrôler tous les deux ans jusqu'aux 16 ans de l'enfant.

Publicité
Plus d'infos ! . Portail de l'association Les Enfants d'abord : liberté d'instruction, législation, démarche, bibliographie, sites éducatifs . A lire : ''Les dix plus gros mensonges sur l'école à la maison'', de Sylvie Martin-Rodriguez, éd. Dangles, 2008. Ma Dolto ! . "Bientôt l'école"... On en discute dans les forums
Publicité