Bad news, le cancer se féminise...
En effet, non contentes d'être victimes des cancers dits féminins, les femmes sont aujourd'hui sujettes aux cancers "masculins"... Mais il existe cependant quelques "bonnes nouvelles" concernant la prévention et le traitement de cette maladie.
Interview du Pr W. H. Fridman.

Fin du cancer de l'utérus ?

Rencontre avec Wolf-Hervé Fridman*, éminent spécialiste en cancérologie et directeur d'un des plus grands centres de recherche français... Ce praticien, doublé d'un chercheur hors pair, est un "cancérologue" heureux : "''Il y a aujourd'hui plusieurs bonnes nouvelles en matière de cancers féminins ! La meilleure est le fameux vaccin contre les virus du papillomavirus 16 et 18 (remboursé par la Sécurité sociale en France depuis le 12 juillet 2007), les agents responsables du cancer de l'utérus, mais également d'hyperplasie et autres dysplasies. Ces sales bestioles qui se transmettent par voie vénérienne provoquent un cancer du col de l'utérus - très souvent fatal, dans le monde entier, et plus particulièrement chez les populations les plus fragiles.''"

Publicité
Wolf-Hervé Fridman ne cache pas sa joie : "''Ce cancer devrait bientôt être éradiqué de la planète, sinon fortement diminué''", et de rappeler que l'administration Bush avait freiné des deux pieds l'agrément AMM de ce vaccin sur son territoire pour cause "d'amoralité"...

*Wolf-Hervé Fridman est directeur du Centre de recherche des Cordeliers et chef de service d'immunologie biologique, CHU européen Georges Pompidou.

'Plus' d'infos ! Octobre rose sur le site du ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports | ''J'ai un cancer du sein. Et après'', les photos

Publicité
Publicité