Le vote des femmes est récent. Tout le monde sait que ce droit leur a été accordé en 1945 en France. Janine Mossuz-Lavau, directrice de recherche au Cevipof a étudié la question*.
Elle a constaté qu'après une première phase d'apprentissage qui s'est prolongée jusque dans les années soixante, les femmes ont autant participé aux scrutins que les hommes et voté de façon autonome, de leur propre chef et selon leurs propres convictions.
C'est-à-dire, et toujours selon les constats des chercheurs, avec des réticences à voter Front national, un léger survote socialiste (à pondérer avec l'âge, c'est bien connu, plus on vieillit, plus on vote à droite) et une tendance marquée à soutenir les écologistes.
Côté chiffres, les femmes pèsent un poids certain : la France compte 23 millions d'électrices pour 20 millions d'électeurs.
1 329 femmes exactement ont répondu à l'enquête FemmesPlus "Les femmes et les présidentielles". Elles ont entre 18 et plus de 71 ans, plus de la majorité sont actives et vivent en couple et les deux tiers ont des enfants. Portrait robot d'une électrice à un an de la présidentielle...

La politique ? +a les branche : 51 % un peu, 29 % beaucoup, 3 % passionnément, 2 % à la folie mais 29 % pas du tout.

Quoi qu'il en soit, les femmes sont des citoyens à part entière, c'est-à-dire jusqu'au bout du bulletin de vote : 79 % déclarent voter à toutes les élections. D'ailleurs, 88 % affirment que voter est un acte "essentiel et citoyen", 12 % que "cela dépend"... Elles votent d'abord pour les présidentielles (cela tombe plutôt bien), puis pour les municipales, les référendums. Les législatives, les régionales, les européennes et les cantonales ensuite et dans l'ordre s'il vous plaît.

94 % vont voter à la présidentielle 2007 (9 % assureront la permanence des bureaux de vote). 94 % ont voté à la présidentielle 2002 et c'est d'ailleurs cette présidentielle qui les a le plus marqué avec celle de 1981. On devine les raisons.
Confirmation, elles sont de gauche : 41 % l'affirment, 21 % se déclarent de droite, 9 % au centre et 19 % disent que "c'est selon...".

Précision, les plus de 50 ans (44 % des femmes qui ont répondu à l'enquête) votent elles aussi plutôt à gauche : 40 % d'entre elles contre 24 % à droite.

Et pas question de leur dicter leur intention de vote ! 63 % des femmes votent differement que leur conjoint et si elles votent pareil, c'est simplement qu'elles ont les mêmes idées !

Le président sera femme et de gauche

40 % ont l'intention de voter le PS, 23 % UMP, 6 % Verts, 6 % FN, 5 % UDF et 3 % PC.54 % ont déjà choisi leur candidat(e), 34 % hésitent et 13 % seulement n'ont pas encore fait leur choix.Qui est leur candidat(e) préféré(e) ? Eh bien, c'est Ségolène Royal (45 %) suivie de Nicolas Sarkozy (18 %).

Eh bien oui, il est grand temps que la France ait une femme président(e?) de la République : 64 % le pensent. Même si 19 % estiment que c'est prématuré. Et 83 % considèrent qu'une femme est tout à fait apte à gouverner le pays_. Mais les compétences ou les atouts d'une femme pour exercer le pouvoir suprême ne sont pas à chercher dans les qualités de son sexe (beauté, élégance, maternité) : 54 % en sont convaincues, 29 % pensent que cela compte "un peu" et 14 % en sont persuadées.

Publicité

Les qualités d'un présidentiable sont d'abord l'honnêteté, l'ouverture au dialogue, l'intégrité, la fidélité aux convictions, le réalisme. Et personne n'a dit que ces qualités là étaient féminines...

Publicité
Ce que la femme déplore chez un candidat à la présidentielle ? L'incohérence entre le dit et le fait, la langue de bois, la focalisation sur les problèmes sans solutions, la bassesse/calomnie, le nombrilisme, la sur médiatisation. Et personne n'a dit que ces défauts là n'étaient pas féminins...

''*Janine Mossuz-Lavau, Mariette Sineau " Enquête sur les femmes et la politique en France ", Paris, PUF''