Le Grand Prix du roman de l’Académie française vient d’être attribué à Sorj Chalandon pour son roman Retour à Killybegs (Grasset), un roman sombre et puissant sur le destin d'un irlandais, en proie aux remords et aux doutes. Il succède à Eric Faye pour Nagasaki.

Publicité
Sorj Chalandon , né en 1952, a été 34 ans journaliste à Libération avant de rejoindre Le Canard Enchaîné. Ses reportages sur l’Irlande du Nord et le procès Klaus Barbie lui ont valu le Prix Albert-Londres en 1988. Il a publié, chez Grasset, Le Petit Bonzi (2005), Une promesse (2006, prix Médicis), Mon traître (2008) et La légende de nos pères (2009).
Publicité

>Accéder à la fiche de Sorj Chalandon

>Accéder à la fiche de Retour à Killybegs

Publicité