Mohamed Molessehoul, alias Yasmina Khadra, vient de recevoir le Grand prix de Littérature Henri Gal pour l'ensemble de sa carrière. Né en 1955, l'auteur algérien de langue française publie son premier roman, Amen, en 1984 et à compte d'auteur. Moins de vingt années plus tard, il connaît un succès public et critique avec Les Hirondelles de Kaboul (2002), puis L'attentat (2005) et enfin Les Sirènes de Bagdad (2006), dernier volet de sa trilogie. Yasmina Khadra a également été nommé Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres et Chevalier de la Légion d'Honneur. Le Grand prix Henri Gal est décerné par l'Académie française et l'Institut de France, qui avaient choisi Emmanuel Carrère l'année passée. L'équation africaine (Julliard), dernier roman de Khadra, paraîtra le 18 août prochain. Il y sera question des prises d'otages qui font de la Somalie un territoire à risque.

>Accéder à la fiche de Yasmina Khadra

Publicité

>Accéder à la fiche de L'équation africaine

Publicité