Le travail des enfants, on en parle parfois entre deux portes... Un article de temps en temps dans les journaux, mais pas vraiment d'action forte et/ou de mobilisation pour ces quelques 220 millions de jeunes entre 5 et 17 ans contraints de travailler. Soit 1 enfant sur 7 dans le monde. Sauf que...

Unicef

Sauf que l'Unicef dénonce.

L'association internationale, Fonds des Nations unies pour l'enfance, vient en effet de lancer une campagne originale et intelligente à Hambourg, Allemagne. Des flips-books (ces petits livres d'animations à la façon du cinéma) ont été placés derrière les étiquettes de produits fabriqués par une main d'œuvre bien trop jeune. Le livret dévoile la triste image d'un enfant en plein travail derrière sa machine à coudre. On peut encore lire sur la dernière page : "Derrière le vrai prix se cache quelqu'un d'autre. Arrêtons le travail des enfants".

Bref, il s'agit d'une campagne de guérilla militante qui ne laisse aucune place à l'ignorance et qui, on l'espère, va donner un sacré coup de projecteur sur cet esclavage moderne. Malgré une diminution de 11 % du travail des enfants depuis 2 000, pas moins de 220 millions de jeunes entre 5 et 17 ans sont encore contraints de travailler en 2007. Soit 1 enfant sur 7 dans le monde.

Publicité
Publicité
La situation la plus alarmante est dans les milieux agricoles où 7 enfants sur 10 sont astreints au travail. "La principale cause en est la pauvreté. Dans les pays en voie de développement, les familles ont besoin de l'argent que gagne leur progéniture pour les nourrir", déplore Anita Amorim, chargée du Programme international de l'OIT pour l'élimination du travail des enfants en Amérique Latine. Depuis 2002, près de 5 millions d'enfants de 86 pays ont été soutenus par ce programme. C'est-à-dire moins de 3 % de ces petits "travailleurs"...l'Organisation Internationale du Travail a publié un rapport intitulé "La fin du travail des enfants : un objectif à notre portée", mais il semblerait que le travail reste encore à faire...

Heureusement, l'Unicef veille.

Plus d'infos !

Le site de l'UnicefLe site de l'Organisation Internationale du Travail

Publicité