Vous savez que l'on jette en moyenne 360 kg d'ordures par an et par personne ? C'est beaucoup, c'est lourd à descendre et ce n'est pas très sympa pour la planète... Nos poubelles explosent, il est temps de les mettre au régime. Comment ? En retrouvant des réflexes tout bêtes, avant, pendant et après les courses !
Dit comme ça, ces conseils n'ont rien de révolutionnaires, mais à l'occasion d'un test mené sur trente foyers, ils ont permis de diviser par cinq les quantités de déchets jetés à la poubelles en un an ! C'est le régime miracle de nos poubelles.

Avant les courses : on s'organise !
Il est grand temps de redonner ses lettres de noblesse à la sacro-sainte liste de courses. Elle évite de se laisser emporter par le superflu et d'oublier l'essentiel.

Elle nous permet surtout de planifier le contenu de notre frigo et des placards. Résultat : on ne jette plus les yaourts périmés, c'est déjà ça de gagné... Si, en plus, cette fameuse liste est écrite au dos d'une feuille déjà utilisée, ça économise nos blocs-notes !

Qui dit courses dit sacs de courses. Ceux distribués dans les supermarchés ont tous les défauts : ils cisaillent nos mimines, ils ne sont pas solides et en plus ils polluent. Beurk.
On les remplace donc par des cabas réutilisables, un caddie, un panier ou un sac à dos et on a une classe folle ! Autre astuce : avoir toujours dans le fond de son coffre de voiture des caisses pliables ou des cartons : avec eux, on en transporte un maximum et ils sont réutilisables (presque) à l'infini.

Pendant les courses

Pendant les courses : on économise ! Dans les rayons, tout est question d'habitudes. Si la mode est au format "individuel", il faut savoir que ce n'est ni économique, ni écologique. Alors, on troque nos paquets de pâtes et de riz de 500 g pour des paquets de 1 kg. Pour les denrées non périssables, c'est facile. Et pour les aliments comme les biscuits par exemple, et bien, plutôt que de choisir un conditionnement plus petit (et avec plus de plastique autour !), on opte pour les grands formats et on investit dans des boîtes hermétiques réutilisables, et hop !Pour le fromage et la charcuterie, direction le rayon "à la coupe". Les emballages y sont moins "coriaces", les produits bien meilleurs et les prix pas si élevés qu'on le dit.

Côté boissons, on va préférer les grandes bouteilles aux cannettes, le thé et le café "en vrac" aux sachets et aux dosettes et puis, allez, on se met à l'eau du robinet. Cela fera ça de moins à monter à bout de bras et du plastique en moins à jeter !

Pour la maison, le principe est le même : vive les grands bidons de détergent, les recharges écolo et les produits concentrés. Et puis surtout, exit les lingettes et autres mono-doses, tous des killers de l'environnement. Et pour le shampooing, le démaquillant ou le dentifrice aussi : format fa-mi-li-al !

Publicité
Et dès qu'on le peut, on glisse dans son cabas des produits éco labélisés qui garantissent un moindre impact sur l'environnement. On pense aussi aux emballages recyclés ou même aux produits recyclés, comme les filtres à café, les sacs d'aspirateurs ou encore les blocs-notes (pour la fameuse liste de courses !).
Publicité