'Je vais me coucher...'

avec
Voici une petite histoire glanée dans nos boîtes mails. Une petite phrase banale, la soirée est probablement avancée, Mme annonce qu'elle va au lit.... C'est comique, mais c'est aussi tragi-comique... Ames sensibles s'abstenir !

Les derniers articles
Housewife

Avec
Procra...quoi ? Avez-vous toujours une facture en retard à payer... demain ? Projetez-vous depuis des mois de commencer la gym... bientôt ? Reportez-vous le rendez-vous chez le dentiste... la semaine prochaine ? Votre bureau croule-t-il sous les papiers à classer... plus tard ? Vous trouvez toujours une bonne excuse pour repousser les corvées : pas le temps, pas le moment, pas le feu... Pas de doute, vous êtes atteinte de procrastination (du latin ''crastinus'', du lendemain) : la tendance à tout remettre à plus tard. Votre hymne personnel est la chanson de Sardou : ''Aujourd'hui peut-être, ou alors demain...'' Chacun son timing Chacun son timing, me direz-vous. On peut choisir de se laisser vivre... Le problème, c'est que l'idée récurrente de tout-ce-que-vous-avez-à-faire-d'ennuyeux-que-vous-n'avez-pas-encore-fait-et-qu'il-faudra-bien-finir-par-faire-un-jour vous poursuit, vous culpabilise et vous stresse à mesure que l'échéance approche. Y repenser sans arrêt vous bouffe beaucoup plus de temps et d'énergie que de vous en débarrasser tout de suite en vous libérant l'esprit. +a stresse... +a paralyse votre action et vous rend moins détendue à la maison, moins efficace au travail. Sans compter les conséquences désagréables de votre négligence : ce serait tout de même dommage de tomber en panne en pleine nuit sur l'autoroute parce que vous n'avez pas fait la révision à temps, ou de voir votre ligne téléphonique coupée parce que vous n'avez pas payé la facture dans les délais...
Avec
Monsieur et Madame regardent la télévision, quand tout à coup Madame dit : "Je suis fatiguée et il se fait tard, je crois que je vais aller me coucher". Elle se rend à la cuisine pour préparer les petits déjeuners du lendemain, rince tous les bols de pop-corn, sort de la viande du congélateur pour le souper du lendemain soir, vérifie s'il reste des céréales, remplit la boite à sucre, met des cuillères et des bols sur la table et prépare le café pour le lendemain matin. Puis, elle met le linge dans le sèche-linge, met une autre brassée dans la machine à laver, repasse un chemisier et recoud un bouton. Elle ramasse les journaux qui gisent sur le plancher, des pièces de jeux qui traînent sur la table et remet l'annuaire téléphonique en place. Elle arrose les plantes, vide les paniers de linge et étend les serviettes pour les faire sécher. Elle baille et s'étire et, se dirigeant vers la chambre à coucher, elle s'arrête près du bureau, écrit une note au professeur de son fils, lui sort de l'argent et ramasse un livre de classe qui traînait sous une chaise. Elle signe une carte de fête pour un ami, adresse et colle un timbre sur l'enveloppe. Elle écrit une petite liste pour l'épicerie. Elle met l'enveloppe et la liste près de son sac. Elle ajoute trois choses à faire sur sa liste du lendemain. Elle se rend à la salle de bains, s'applique de la crème sur le visage, brosse ses dents puis se fait les ongles. Son mari lui dit : "Je croyais que tu allais te coucher !"
Ligue des fleurs masquées
Avec
Marre des cadeaux-cafetières : on veut des fleurs ! Des vraies, des colorées, en petits bouquets champêtres ou en gerbes orgueilleuses. Femmes trop souvent insatisfaites, trop rarement comblées, vous avez été entendues. Un site a pensé à toutes les "floralement délaissées" et offre un total kit propagande pour mener campagne auprès de "qui il se doit". Pas bête la pâquerette !
Publicité