Aujourd'hui, on fait des bébés 'plus tard'... Normal, notre espérance de vie est passée de 69 à 83 ans depuis 1950 et on a en général 'plein de choses à faire' avant de penser bébé...
Voilà pourquoi la moyenne d'âge du premier enfant se situe à 30 ans (26 en 1980...), et que l'on compte plus de 28 000 mamans de plus de 40 ans, à l'instar de Rachida Dati qui avait 43 ans à la naissance de son bébé. Elles étaient 8 000 il y a 20 ans...
Mais ces grossesses tardives ne sont pas sans risques ni conséquences. Réponses.

Maternité tardive

Etudes universitaires et carrières professionnelles obligent, les femmes sont mamans de plus en plus tard. Même si les grossesses tardives (après 40 ans) représentent aujourd'hui encore un phénomène marginal (5 %), elles tendent à augmenter en nombre depuis les années 80. C'est ce que constate Danielle Boyer dans un rapport sur "La parentalité tardive"*, réalisé à l'attention de la CNAF (Caisse nationale d'allocations familiales). De plus en plus souvent, ces grossesses tardives concernent des femmes dont l'enfant tardif sera leur seul enfant.

*''La parentalité tardive, logiques biographiques et pratiques éducatives'', de Marc Bessin, Caisse nationale d'allocations familiales, avril 2005.

'Plus' d'infos ! Maternité pour autrui | Un bébé jusqu'à quand ? | Dr, je veux un bébé ! | Rachida Dati, maman à 43 ans

Publicité
Publicité