Cultivé en Afrique du Sud, dans la province du Cap Nord, ce cactus provoque une véritable révolution dans le monde du régime. Cultivé par la tribu nomade des "San", une ethnie Bushmen, cette "plante succulente", qu'ils appellent aussi "xhoba" a des vertus incroyables. En effet, une molécule miracle a été isolée en 1996 dans le Hoodia gordonii. Cette molécule (P57) hautement active agirait directement sur l'hypothalamus, la partie du cerveau qui contrôle la satiété. Elle agit comme le glucose, mais en développant une activité environ 10 000 fois supérieure et, surtout, sans apporter aucune calorie... En fait, elle "trompe" le cerveau en lui faisant croire qu'il vient juste de manger. Ainsi, il neutralise la sensation de faim et éteint l'appétit. Du coup, on mange moins et la masse corporelle diminue ! La ration calorique peut ainsi diminuer de 30 à 40 %, et passer à 1 000 calories par jour.

La petite histoire... Pour résister à la faim lors de leurs campagnes de chasse dans le désert du Kalahari, les "San" ont pris l'habitude de consommer la sève du Hoodia gordonii en mâchant sa tige. Ils pouvaient ainsi tenir pratiquement 3 ou 4 jours sans boire ni manger, et sans ressentir de baisse de niveau d'énergie. Outre ce précieux avantage, il semblerait que le Hoodia gordonii améliore l'humeur... grâce à ses qualités aphrodisiaques ! Enfin, aucun effet secondaire n'a été relevé à sa consommation. Ceci étant, le Hoodia gordonii est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu'aux personnes facilement déshydratées ou dont la tension est élevée.

En savoir plus

Le conseil FemmesPlus : Pour mincir, il faut associer la prise de Hoodia gordonii à un régime sain et équilibré, à une réelle hygiène de vie. Sauter des repas est une mauvaise idée et provoquerait l'effet inverse à celui désiré.

Où trouver le Hoodia gordonii ?

Le site AnastoreLe site Dhea santé

Publicité
Publié par Rédaction le Mardi 28 Octobre 2008 : 00h00