Après avoir pris quelques forces sur une terrasse ensoleillée du Passeig del Born (churos y chocolate), on s'engouffre d'abord dans la Carrer del Rec. Entre cafés psychés et façades en chantiers, la ruelle regorge de couturiers branchés. Chez Gimenez & Zuazo, la mode est aux imprimés fleuris et aux tops acidulés. En face, chez Coquette, on remarque immédiatement une double tendance : select et ethnique à la fois. Les coutures apparentes des modèles d'Isabela Capeto, narguent les robes du soir en tissu gaufré de Vanessa Bruno...
Plus loin, c'est le concept store La Comercial, qui rassemble dans un même lieu vêtements, chaussures, bijoux et parfums. On y retrouve des valeurs sûres, comme Isabel Marant, Sonia Rykiel ou encore Paul Smith. "L'idée, c'est d' entrer ici complètement nue et ressortir entièrement relookée !", confie Inma, la jeune vendeuse.

Situé à quelques encablures de la mer, l'ancien quartier de pêcheur est devenu en l'espace de cinq ans l'un des sites les plus en vogue de Barcelone. Aujourd'hui, mis à part un dernier maraîcher et quelques traiteurs de luxe, toutes les boutiques sont dédiées aux créateurs de mode. "Il y a certes quelques chaînes de vêtements sans âme, mais l'on se bat pour que le quartier reste avant tout une pépinière de talents", explique Olga Menchen, l'une des toutes premières créatrices à s'être installée dans le quartier, il y a cinq ans. Avec son associée Francès Tomàs, elle propose des vêtements de facture assez classique, unis ou à rayures, assez classe.

Et les chaussures ?

Chez Agua del Carmen by Rona, la tendance 2006 est au bustier tout simple en coton noué autour du cou, porté sur une jupe contrastée. Les coupes font échos aux tendances des années 60 : "Nous nous adressons à des femmes urbaines qui ont entre 25 et 45 ans, explique Carmen Bautista, qui gère la boutique. Nos clientes aiment vigoureusement la mode et ont un penchant pour tout ce qui est femme-enfant"Pour les robes de soirée habillée, rendez-vous chez RqueR. Le paradis des princesses d'un soir ! Les stylistes de la maison créent les vêtements à la demande, y compris les robes de mariées. La patronne, Couxa Jufresa, fait également la part belle à la maroquinerie et accueille dans sa boutique les sacs de Myriam Gallego, véritable orfèvre du cuir.Plaça de les Olles, changement de style. Nous voici chez Custo, le roi du t-shirt multi-imprimé : rayures ou graffitis sur la poitrine, motifs unis sur les manches. "Même Julia Roberts porte du Custo !", insiste la vendeuse sur fond de musique techno. La marque a du chien et les prix sont raisonnables (75 euros le top). Mais qu'est-ce que c'est bruyant !

Et les chaussures alors ? Deux jolies boutiques se partagent la clientèle d'El Born. D'abord Vialis, une enseigne qui a réussit l'exploit de recycler la bonne vieille mule de mamie en un objet sexy, tout en courbes sensuelles. Et puis Tascón, face à l'église Santa Maria del Mar avec la chaussure de nos rêves : souple, moderne, colorée, unique. On y trouve aussi la famosa marque Camper. On peut tout essayer et les vendeuses sont adorables.

Publicité
Enfin, s'il vous reste encore un peu de force et quelques sous, quelques boutiques de design parsèment également le quartier. Vases, abats jour, chandeliers, bibelots... tout y est ! Pour décorer la maison ou rapporter un petit souvenir de Barça.

Publicité
Publicité