Saluée pour son originalité, la maison de couture Jean Paul Gaultier passe finalement sous pavillon espagnol.

C'est en effet le groupe catalan Puig (Nina Ricci, Paco Rabanne...) qui l'a emporté face à Shiseido et Interparfums dans le rachat des 45 % de parts détenues par Hermès.

Publicité
Publicité
L'ambition commune de l'ex-enfant terrible de la mode et de son nouveau propriétaire ? Développer davantage la marque à l'international, notamment en Asie. A 59 ans, Jean Paul Gaultier, qui a présenté sa première collection il y a 35 ans, reste 'maître de la création et de l'image de la société qui porte son nom'.

Cette entrée de capitaux étrangers dans une marque française n'est pas une nouveauté: Lanvin appartient à un groupe taïwanais, Gianfranco Ferré et Féraud à une société de Dubaï.

© Flickr / Edson Williams

 

Publicité