Jusqu'à présent, dans notre esprit, Sloggi, c'était une grosse culotte en coton blanc, un slip kangourou porté au mieux par Yannick Noah. Sexy, mais pas trop. A presque 30 ans, et après avoir vendu plus d'1,150 milliard de slips, la première marque de slips d'Europe voulait vivre une nouvelle jeunesse. Ses communicants ont donc eu l'idée du siècle : organiser le casting des plus belles fesses du monde.

Pour que l'Hexagone mette toutes ses chances de son côté dans cette compétition internationale, Sloggi a offert aux Français ''"la possibilité de [se] photographier dans des conditions optimales et en toute intimité"''. Une intimité toute relative, puisque qu'il s'agit de poser dans des "Sloggimaton", des cabines qui tournent dans les rayons de plusieurs Galeries Lafayette. A Lyon, en juin, 120 personnes en cinq jours sont venues tester leur fesso-popularité.
 

Clic clac les fesses !
Petit tour au troisième étage des Galeries Lafayette parisiennes. Stetson sur la tête, Mathieu, responsable posté au comptoir Sloggi, attend les candidats et encourage les clientes à venir tester la cabine. On passe une tête derrière le rideau pour examiner la machine... Les instructions sont simples : on tire le dit rideau, on se met en culotte coton ou en string ficelle (Sloggi ou non, peu importe), on prend la pose qui mettra en valeur ses courbes (en faisant abstraction des annonces au micro) et on appuie sur le bouton de la télécommande. Clic clac les fesses !

Photogéniques postérieurs

Amours de fesses Certains ont réussi à faire cet effort d'imagination. Lancelot, 24 ans, cheveux longs et barbe brune, s'est lancé après avoir lu une petite annonce dans MatinPlus. ''"J'avais envie de savoir ce que valait mes fesses, me comparer aux autres. Ma copine les complimente souvent"'', explique le jeune homme, à la fois gêné et fier, la photo de ses fesses à la main. Pour l'occasion, il a enfilé son boxer noir le plus sexy. Ardiha, 32 ans et Lionel, 45 ans, s'aiment et aiment leurs fesses. Ardiha raconte. ''"On se masse souvent mutuellement les fesses, on les huile. Il porte des boxers très fins et je trouve ça très sexy. Avec Lionel, on trouvait le principe du concours amusant, on a eu envie d'essayer !"''

Fesses huilées Olivia, directrice de casting "Sloggimaton", diffuse ensuite les photos de leurs photogéniques postérieurs sur le site web de Sloggi. Les mannequins d'un jour reçoivent les messages d'internautes inconnus, mais cordiaux, commentant leurs rondeurs.

Au fil des semaines, la jeune femme a acquis une connaissance encyclopédique sur notre côté pile. "''On a pu dessiner un sociostyle des fesses. Côté femmes, les Italiennes pulpeuses ont un grand succès. Chez les hommes, les Français sont bien classés. ''" Sur son écran défilent ensuite des fessiers masculins plus charnus les uns que les autres, souvent pris à la maison. Les plus motivés pouvaient passer par le studio photo parisien, où la fesse est maquillée, huilée pour bien accrocher la lumière.

Publicité

Fin octobre, lors d'un grand show au Crazy Horse, seront désignés un Monsieur et une Madame Sloggi France. Et début novembre, on connaîtra les noms des gagnants de la finale mondiale prévue à Munich. Avec Sloggi, le fondement n'a pas de frontière !

 

Plus d'infos !

Publicité
Les prochaines dates Du 30 août au 1 septembre Galeries Lafayette BordeauxDu 6 au 8 septembre Galeries Lafayette Marseille St-Ferreol du jeudi 13 au samedi 15 septembre Galeries Lafayette Nice cap 3000 Studio photo - 36 rue Labruyère - 75009 Paris - 01 42 80 26 00

Le site de Sloggi !

Publicité