Moins 7,7 % pour l'incidence du cancer du sein en France entre 2004 et 2006. Et moins 12 % pour l'incidence du cancer du sein aux Etats-Unis depuis 2003...
Une réduction qui concerne en grande majorité les femmes de plus de 50 ans.
Comment comprendre ces bons résultats ? Explications.

Incidence en baisse

Bonne nouvelle, si la probabilité pour une femme française d'avoir un cancer du sein au cours de sa vie est de 10,1 %, on constate une baisse de 7,7 % pour l'incidence (la fréquence de cette maladie dans une population) du cancer du sein en France entre 2004 et 2006. Et moins 12 % pour l'incidence du cancer du sein aux Etats-Unis depuis 2003... Une réduction qui concerne en grande majorité les femmes de plus de 50 ans. Comment comprendre ces bons résultats ? La baisse du traitement hormonal substitutif peut être évoquée en premier lieu. Il apparaît que dans les deux cas, le nombre de traitements hormonaux substitutifs de la ménopause (THS/THM) ont chuté (moins 60 % en France) suite à la publication d'études inquiétantes sur ces traitements (WHI, MWS...). De là à imaginer qu'il y a un lien de cause à effet, il n'y a qu'un pas.

Publicité
'Plus' d'infos ! Octobre rose sur le site du ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports | Etincelle | Femmes avant tout | Essentielles | Plume de femmes | Mon cancer du sein, le blog | L'association Le cancer, parlons-en | ''J'ai un cancer du sein. Et après'', les photos
Publicité
Publicité