Garde d'enfant, ménage, bricolage, jardinage, soutien scolaire, préparation de repas, garde malade...
S'il y a un secteur dont on parle de plus en plus, c'est bien celui des services à la personne. Pas en crise, bien au contraire : boosté par la réduction ou le crédit d'impôt, il nous facilite la vie et crée des emplois !
Tour d'horizon.

Faire garder ses enfants

Que les enfants aient moins ou plus de trois ans, qu'ils soient gardés à l'extérieur (crèches, nourrices) ou à domicile, qu'il s'agisse d'un baby-sitting ponctuel ou bien régulier, toutes ces prestations entrent dans la catégorie "services à la personne" et donnent donc droit à une réduction d'impôt. Idem pour l'accompagnement d'enfants dans leurs déplacements (trains, trajets pour aller à l'école) : 50 % des sommes versées peuvent être déduites de l'impôt sur le revenu.Attention : les sommes versées qui ouvrent droit à la réduction d'impôt sont plafonnées à 12 000 euros par an (soit 6 000 euros de réduction maximum).

Cette réduction fiscale s'ajoute aux prestations CAF type Paje ou Aged.

'Plus' d'infos ! Services à la personne : les numéros utiles | 'Plus' de conseils, d'astuces et de bons plans pour la maison ! | 'Plus' d'astuces et de bons plans pour faire des économies !

Publicité
Publicité