A 43 ans, Muriel Mayette, comédienne au corps frêle est la première femme à diriger la Comédie Française. Si sa nomination a fait beaucoup de bruit, les esprits se sont calmés et elle espère bien profiter de son mandat pour dépoussiérer la maison de Molière ! FemmesPlus a recueilli ses premières impressions...

Femmes Plus : On vous décrit souvent comme LA première femme à la tête de la Comédie Française. Est-ce cela vous agace ou bien au contraire revendiquez-vous ce statut particulier ?

Muriel fait la Comédie (Française)

Je trouve que c'est très bien qu'il y ait enfin des femmes à la tête des institutions ! Si ma nomination peut contribuer au fait que cela soit dans l'avenir plus "naturel", j'en serais extrêmement fière. Je pense donc que j'apporte une dimension quasi maternelle à la Comédie Française, et cela est extrêmement important lorsque l'on à gérer les ego des artistes.

Vous avez dit que vous souhaitiez "dépoussiérer la Comédie Française". Qu'est ce que cela veut dire ? Je souhaite que l'accès à nos salles soit plus simple. Que la Comédie Française fasse plus de gestes vers l'extérieur, que les gens cessent d'être intimidés par les dorures ! Il y a encore trop de personnes qui pensent que l'on ne joue que des classiques vieillots. Or, c'est faux ! D'abord, la troupe est jeune et puis faire du théâtre c'est "être dans le présent". Même si l'on présente des grands textes classiques, ils sont toujours revisités avec un écho contemporain. Nous devons mieux expliquer ce que nous faisons ici.

Quel est votre plus beau souvenir en tant que comédienne ? (Hésitation)... Je n'ai pas un souvenir en particulier. Je ne me suis jamais ennuyée ici. J'ai ressenti du plaisir tous les jours. Parfois même, alors que j'étais dans les coulisses, je me disais "c'est fou, là, je suis au bureau" et cela me paraissait être une chance inouïe ! J'ai une vie extraordinaire depuis que j'ai commencé ce métier et j'ai débuté très jeune (à 14 ans, NDR).

Publicité

Avec le recul, avez-vous le sentiment que les tensions qui ont entouré l'éviction de votre prédécesseur (Marcel Bozonnet) et votre propre nomination se sont dissipées ? Vous savez, le temps met des pansements sur toutes les blessures, en tous cas sur celles-ci. Marcel est d'ailleurs en train de mettre en scène un spectacle chez nous... Quant à moi, je me suis mise au travail et je pense à autre chose. C'est ça aussi qui est formidable dans la vie : le mouvement ! Il y a des moments difficiles, et d'autres qui sont plus doux.

Muriel Mayette en quelques dates !

Publicité
1964 : Naissance à Paris 1980 : Entrée à l'école de théâtre de la rue Blanche 1982 : Admise au Conservatoire national d'art dramatique 15 septembre 1985 : Intègre la Comédie Française 1er janvier 1988 : Devient sociétaire de la Comédie Française 4 août 2006 : Nomination au poste d'Administrateur

Le site de la Comédie FrançaiseCe sujet vous intéresse ? Parlez en sur les forums !