Sous le slogan "Si elle te dit NON, c'est non", l'association Pulsart lance une nouvelle campagne contre les violences faites aux femmes. Les affiches seront visibles, jusqu'au 13 novembre prochain dans les couloirs des métros et RER parisiens.

Non, c'est non !

"''Si elle te dit NON, c'est non''". Sur les affiches, placardées en 4 mètres sur 3 sur les murs des métros et RER parisiens, le message est clair. On ne lève pas la main sur une femme. Non ! Pourtant, les derniers chiffres* indiquent qu'en 2004, 162 femmes sont mortes suites à des violences au sein du couple, auxquelles on ajoute 34 848 cas "non mortels". C'est encore plus que ce que le Ministère de l'Intérieur nous indiquait jusqu'à maintenant, soit six femmes tuées chaque mois par leur conjoint...

"Chromozones (sensibles)" est donc la nouvelle campagne initiée il y a deux ans par Pulsart, une association nationale d'actions artistiques qui fédère des artistes qui revendiquent une démarche artistique et un engagement au côté d'une population défavorisée. Au total, trois affiches, toutes réalisées par des jeunes de moins de 25 ans, ont été choisies pour porter le message. Nous retiendrons le visage d'une femme hurlant ce "Non" à qui voudra bien l'entendre, d'ailleurs composé par des jeunes de la Maison d'arrêt de Nanterre. Et aussi cette poupée déchiquetée dans laquelle on perçoit l'innocence anéantie, une vie bouleversée. Sur son corps sont épinglés des messages, des ordres mêmes : "Fais moi l'amour", "Tu ne sors pas ce soir"...

Publicité

La campagne s'étend jusqu'au 13 novembre dans les transports publics parisiens. Avant une nouvelle offensive, artistiquement citoyenne.

*''Rapport 2006 de l'Observatoire national de la délinquance (OND)''

Publicité
Le rapport annuel 2006 de l'Observatoire national de la délinquance, sur le site de l'Institut national des hautes études de sécurité (INHES)Le site de PulsartLe site SOS Femmes, à contacter en cas de problèmeRéagissez sur les forums !Lire l'article "Sois gentil avec la dame"
Publicité