Le scandale de l'affaire Weinstein a touché l'opinion publique. Si les témoignages de femmes de tous milieux professionnels fusent, les hommes se montrent plus discrets sur le sujet. Michel Cymes s'est confessé sur un épisode douloureux de sa vie : son agression sexuelle à 15 ans. 

Il aura fallu qu'éclate l'affaire Weinstein pour que le monde se rende compte du fléau que représente les agressions sexuelles dans le quotidien des femmes et des hommes. Un mal qui pèse sur la société et bouleverse les relations hommes/femmes. Mais si nombreuses sont les femmes à parler de leur agression sexuelle, rares sont les hommes à oser confier les leurs. Le Parisien a décidé de donner la parole à des hommes connus pour qu'ils livrent leur avis sur ce tabou de la société. 

Parmi ces hommes, le médecin le plus célèbre de France, Michel Cymes s'est livré sur sa propre expérience. A l'âge de 15 ans, il a été victime d'un pervers sexuel dans le métro et s'est longtemps montré honteux. "C'est très perturbant. Sur le moment, je n'ai rien osé dire. Ces gestes extrêmement déplacés doivent être condamnés".

Publicité
Publicité
Michel Cymes se rallie à la cause de ces femmes victimes d'agressions sexuelles et montre son désarroi face aux situations dont il est témoin au quotidien : "Quand je vois un homme en voiture qui ouvre sa fenêtre pour siffler une femme, je trouve ces comportements insupportables. Ce qui me heurte le plus, c'est ce sentiment de pouvoir, ce manque de discernement". S'il apporte son soutien à cette cause, il préfère se montrer prudent quant aux dénonciations à tout va faites via le hashtag #BalanceTonPorc.

En vidéo sur le même thème : Le cadeau (dégoûtant) de Michel Cymès à Anne-Sophie Lapix dans C à vous