Arborus est une association qui travaille, depuis une dizaine d'années, en lien avec les entreprises, dans la perspective d'intégrer l'égalité professionnelle dans leur culture.
Nadia Yahiaoui, 38 ans, juriste en entreprise, est secrétaire générale. Elle témoigne.

arborus est une association qui travaille, depuis une dizaine d'années, en lien avec les entreprises, dans la perspective d'intégrer l'égalité professionnelle dans leur culture. Nadia Yahiaoui, 38 ans, juriste en entreprise, est secrétaire générale. Elle témoigne.

"Quand j'ai adhéré à Arborus en 1998, c'était par conviction. Je me suis toujours intéressée à la question des femmes et en assistant à quelques réunions à l'université d'Assas, je me suis rendue compte que l'action d'Arborus correspondait exactement à ma démarche et à mes valeurs.

Pour l'égalité professionnelle

Publicité

Il faut selon moi impliquer la société dans son ensemble pour opérer un vrai changement dans les mentalités et ne pas se contenter de "mesurettes" chacun de son côté. Pour moi, Arborus est avant tout une association et non un réseau. Le but n'est pas d'échanger des cartes de visites. Bien sûr, par la force des choses, il s'avère que le phénomène de réseau opère également, on se donne des coups de main, mais ce n'est vraiment pas l'objectif. Aujourd'hui, l'association a pris beaucoup d'ampleur.

Publicité
Si je continue mon action, c'est qu'humainement, on y rencontre des gens très bien. Intellectuellement, les conférences et les réunions organisées permettent de s'ouvrir l'esprit et les neurones, de s'intéresser à d'autres sujets qu'on a tendance à oublier quand on est pris dans sa petite vie. On vit dans un monde un peu sclérosé quand on a un poste dans une entreprise. Récemment, j'ai assisté à une conférence avec l'ancienne Ministre de la parité Nicole Ameline qui revenait du Yémen...les mêmes problèmes existent partout ! Je suis à l'origine du partenariat entre le mouvement Ni putes ni soumises et Arborus pour "la Charte de la Courte Echelle" qui instaure des systèmes de marrainage entre les cadres en entreprises et les jeunes femmes à la recherche d'emploi. Ce projet a été très enrichissant de deux côtés. Quand on ne trouve pas un emploi, le problème vient parfois d'un projet professionnel mal défini, d'un CV mal rédigé, tout simplement. J'ai moi-même grandi dans une cité et je connais bien le problème."

Le site d'Arborus, "Promotion des femmes dans la prise de décision" (en dehors des sentiers battus)Ce sujet vous intéresse ? Parlez-en sur notre forum !