Travailler ou garder bébé ?
Alors que la parité est sur toutes les lèvres, les femmes et les hommes ne sont pas égaux face au travail. La faute à quoi ? A la discrimination, aux mentalités et à l'injustices bien sûr, mais aussi en partie à cause des problèmes de garde d'enfants.

Quand les mamans réalisent que leur salaire va être dilapidé pour payer un mode de garde qui s'avère en outre souvent rigide et difficile d'accès, nombreuses sont celles qui choisissent encore de lever le pied pour s'occuper des petits.
Et ce n'est toujours de leur plein gré : 38 % des Français travailleraient plus si ils pouvaient faire garder leurs enfants plus facilement. C'est le résultat d'une enquête menée par Kelly Service*, réseau de travail temporaire.

45 % de femmes travailleraient plus
L'étude a été réalisée dans 28 pays et chez nous, pas de doute : la garde d'enfants au cœur des préoccupations. En France, 94 % des répondants y attachent de l'importance.
38 % des français, 30 % des hommes et 45 % des femmes déclarent ainsi qu'ils et elles travailleraient plus longtemps si on leur proposait des solutions de garde d'enfant plus accessibles. Rappelons que les 80 % des salariés à temps partiel en France sont des femmes et que le taux d'emploi des femmes en France (46, 7 % de la population active ou encore 12, 5 millions de femmes) ne s'élève qu'à 57, 7 % (pour plus de 70 % au Danemark ou en Suède...).

Les crèches an cause !

Crèches : cher et compliqué Et pourquoi le système de garde français est si mal jugé ? Les françaises et les français mettent principalement en cause la qualité des services de garde d'enfants (38 %), leur coût (29 %) et les listes d'attentes (19 %) qui sont cités. Le coût est davantage ressenti par les parents n'ayant pas de diplôme universitaire (41 %) et les jeunes (41 %), tandis que les diplômés et les parents plus âgés invoquent davantage la qualité de services (respectivement 52 % et 40 %).

Les parents ne sont donc pas fans des crèches, jugées souvent trop chère et pas assez accessibles. Résultat, dans l'hexagone, 72 % des personnes interrogées privilégient d'autres modes de garde...

Publicité
4000 places en crèche de plus ! Ces résultats interviennent au moment où le gouvernement français annonce qu'il débloquerait une enveloppe de 56 millions d'euros pour financer justement la création de nouvelles places en crèches, 4 000 places supplémentaires en crèches en 2007 et 2008Un bon début, mais qui risque de ne pas répondre pleinement aux attentes des mamans-travailleuses.
Publicité

Plus d'infos

Le site de Kelly Services

''* Etude réalisée grâce à un questionnaire mis en ligne sur les sites du réseau Kelly. 70 000 personnes ressortissantes de 28 pays y ont répondu dont 7 000 en France.''

Lire le Rapport sur l'égalité entre les femmes et les hommes 2005, Union européenneLire la tendance mondiale de l'emploi des femmes du Bureau international du travail