Préparation pour Cochon de lait rôti

Il n'y a pas de saveur comparable à celle de la peau dorée, délicate, croquante, d'un cochon de lait rôti et bien arrosé. Choisissez-le jeune, c'est-à-dire n'ayant pas plus d'un mois à un mois et demi, et court et gras. Après l'avoir vidé et échaudé convenablement, garnissez l'intérieur d'un bouquet de fines herbes et mettez-le à la broche à feu modéré. Sa cuisson demande une heure et demie. Vous l'arrosez, de temps en temps, avec de la bonne huile d'olive, ce qui lui donne une couleur d'un blanc égal et doré. Au moment de servir, vous le débrochez et séparez aussitôt, avec la pointe du couteau, la peau du cou par une légère incision, afin qu'elle conserve ce croustillant qui est une des plus grandes qualités du cochon de lait rôti. On peut le servir avec une sauce combinée avec le foie et la cervelle de l'animal, de la mie de pain et quelques feuilles de sauge, ou bien simplement avec une maître-d'hôtel, avec beurre, poivre, sauge hachée et un jus de citron.Ce mets un peu délaissé chez nous, bien à tort, est en honneur en Angleterre, surtout pendant les fêtes de Noël ; et nous le recommandons pour les nombreuses réunions.

Source: 

MG

Mots clés FemmesPlus: 

Plus de recettes : 

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Mardi 30 Novembre 1999 : 00h00