FemmesPlus rencontre ASA, - FemmesPlus

Asa, sensass' !

avec FemmesPlus rencontre ASA, - FemmesPlus
Asa (prononcer A-cha) est une perle Nigérianne. Mieux, elle est la nouvelle bombe du Nigeria. Digne descendante de Félà et nouvel emblème de la jeunesse du plus grand pays d'Afrique occidentale ! Bourrée d'énergie et de poésie, elle est... elle est sensass' ! Interview en chanson.

Les derniers articles
Tendances

FemmesPlus rencontre ASA, - FemmesPlus
Asa (prononcer A-cha) est une perle Nigérianne. Mieux, elle est la nouvelle bombe du Nigeria. Digne descendante de Félà et nouvel emblème de la jeunesse du plus grand pays d'Afrique occidentale ! Bourrée d'énergie et de poésie, elle est... elle est sensass' ! Interview en chanson.
Petites, on trouvait ça moyen drôle quand ils nous soulevaient les jupes. Et maintenant ? Bien euh... Bof. Par contre, nos copines les nippones, elles adorent. C'est une nouvelle mode qui fait rage au Japon. Les miss se baladent non pas les fesses à l'air, le japonais est pudique ne l'oublions pas, mais avec des fesses et leurs jolies petites culottes imprimées sur l'arrière de la jupette.
Pour un si petit bout de femme, on peut dire que Kylie ne fait pas les choses à moitié... Quand Miss Minogue sort un nouvel album, c'est un double. Quand elle sort un live, c'est d'un spectacle à plumes et à paillettes, avec des costumes Lido et des danseurs sexys. Quand elle est amoureuse, ce n'est QUE d'Olivier Martinez (si vous ne le connaissez pas, votre collègue est déjà folle de lui...).Quand Mlle Kylie annonce qu'elle a un cancer et qu'elle assume devant les caméras et les flashs du monde entier ses cheveux très courts, qu'elle déprogramme ses spectacles pour "raison de santé" et qu'elle parle de ses séjours en maison de repos. Difficile un cancer du sein pour une femme... Peut-être plus encore pour une femme "publique". En France, Marie-Christine Barrault, Marlène Jobert ou Marie-Laure Augry ont témoigné à l'occasion d'une campagne en 2005, mais ce n'est pas si facile... Un peu frileuses à l'idée de se battre publiquement contre le cancer, rares sont celles qui ont osé briser le tabou du "Oui, je suis malade. C'est difficile, c'est grave."
Plus belle la vie, c'est tous les soirs de la semaine à 20h 20 sur France 3. Moi, je suis accro. Accro et heureuse. Bien oui.Et c'est comme cela que je reçois chaque soir plus une bonne quinzaine de personnes dans mon salon pour l'apéro. Mais pas besoin de sortir les cacahuètes et le Picon-bière, ils restent tous dans mon écran plasma. Ils sont marseillais, blacks, blancs, beurs, jeunes, diabétiques, vieux, amoureux, homos, en couple ou bien en deuil...!Bref, ils sont comme nous, ou nous comme eux. Eux, ce sont mes amis du quartier du Mistral, à Marseille city. Le soap-polar-comédie Loin des modèles aseptisés de l'American Way of television, "''loin des conventions marshmallows puritaines des scénaristes brimés de TF1, loin du monde de rêve, paillettes''", drames rapides et faciles des séries françaises pas très fouillées, Plus Belle La Vie a inventé un nouveau genre à la télé. C'est le soap-polar-comédie réussi, un genre fourre tout où tout est pourtant crédible.
Délit de glandouille... "Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de nous" dit le proverbe... Surtout quand on est planquée derrière son écran ! De toutes les façons, même le plus acharné des travailleurs a parfois le droit à une pause. Or, sachez que la glandouille sur ordi est ce que le gruyère est aux nouilles : pas indispensable mais tellement plus savoureux ! Alors, détendons-nous, éloignons notre boss ou notre grincheux conjoint, refermons la porte du bureau et hop ! Internet est à nous ! Rassurons-nous, il est loin le temps où les feignantes en étaient réduites à faire des réussites en attendant la quille. Internet leur ouvre de nouveaux horizons de distractions. L'offre est vaste, voici donc une visite déliro-guidée... Leçon n° 1 - Le "b a ba" du blagueur Pour celui (ou celle...) qui veut perdre du temps, les opportunités ne manquent pas sur Internet : site de blagues, sites de caricatures, sites de jeux, etc. Choisissez, vous être libre sur la vaste toile ! Mais attention, le blagueur virtuel devra prendre soin de ne pas se faire prendre en flagrant délit de "glandouille". Pour cela, quelques précautions s'imposent. Il fait penser à avoir, et à tout moment, l'air inspiré et les sourcils froncés, un bloc-notes et un crayon à portée de main. Le but : donner l'impression d'être concentrée. Personne n'ira alors vérifier ce qu'il y a sur votre écran. Si malgré tout, quelqu'un osait vous déranger, ayez le réflexe "Win+m". Chaque clavier comporte une touche qui représente une petite fenêtre, en appuyant sur cette touche et en même temps la touche "m", vous réduirez toutes les fenêtres ouvertes sur le PC. C'est idéal pour dissimuler très vite un grand nombre d'applications compromettantes...Cette petite précaution prise, nous voilà parées à surfer.
Le Kimoki de Kenzo
3, 2, 1... go! Le rush des fêtes, la dernière ligne droite, ça y est, on est en plein dedans. Retardataire ou indécise, il n'y a plus une minute à perdre ! Help !Chaque jour, sur femmesplus, une nouvelle idée cadeau...
Frio, il fait frio les filles. Le mois de novembre s'est replié sur nous en déposant du givre sur nos pare-brise au petit matin et l'horloge a raccourci un peu plus nos jours. Il fait noir et froid. Mais ce n'est pas le seul coup de froid qui nous est passé dans le dos au crépuscule de ce mois-là... Le mois de novembre s'est replié sur nous en déposant du givre sur nos pare-brise. Il fait frio ! Mais avant tout, tiens, un cadeau avant l'heure. C'est une sacrée jolie chanson de Franck Sinatra. Elle démarre avec quelques doigts légers qui courent sur un piano, deux autres sur la basse, la voix du crooner, voilée de charme et de rondeurs, démarre. Fermez les yeux les poulettes, vous en rêvez, Frankie l'a chanté ! "More than the greatest love the world has known, This is the love I give to you alone, More than the simple words I try to say, I only live to love you more each day. More than you'll ever know, my arms long to hold you so, My life will be in your keeping, waking, sleeping, laughing, weeping, Longer than always is a long long time, but far beyond forever you're gonna be mine. I know I've never lived before and my heart is very sure, No one else could love you more." Interlude musical et fin de chanson avec les emballements de la batterie et toute la conviction du garçon. Stop le fantasme. Sinatra chantait bien, mais il était une sacrée ordure. Money, alcool et sexe. Nick Toshes a tout raconté dans la bio qu'il a consacré à son compère Dean Martin "Dino". Sinatra a usé et abusé des femmes, pas seulement de ses trois légitimes et pas seulement avec des gants. La voix de velours devenait souvent main de fer avec ces dames qu'il traitait trop souvent avec un rare mépris et violence. Nous y voilà. C'était ça, le fâcheux nuage de la fin novembre. Les violences faites aux femmes.
Publicité