Salaires moindres et travail partiel

FemmesPlus : Pourquoi consacrer un rapport à l'inégalité entre hommes et femmes ?

Raphaël Hadas-Lebel, président du COR (Conseil d'orientation des retraites) : "''C'est un sujet important. A la retraite, les femmes perçoivent aujourd'hui 38 % de moins, en moyenne, que les hommes. Et dans ce taux, on intègre les pensions de réversion dont elles peuvent bénéficier au décès de leur conjoint. Si l'on regarde leurs seules retraites personnelles (sans la réversion), la situation est plus grave encore : celles-ci sont inférieures de plus de moitié (52 %) à celles des hommes.''"

Pourquoi un tel écart ?
"''Les femmes cotisent moins, car à poste égal, leur salaire est souvent plus faible que celui des hommes. En outre, elles travaillent plus souvent à temps partiel, ou interrompent leur activité professionnelle pour élever les enfants.''"

Mais plus actives...

Mais la situation évolue ?
"''C'est vrai. Les femmes sont de plus en plus actives, tandis que les hommes souffrent davantage du chômage en fin de carrière. Et les écarts de salaire se sont réduits ces dernières années, même si les progrès sont plus lents désormais. C'est pourquoi l'inégalité face à la retraite se réduira pour les futures générations de retraités. Par exemple, les femmes nées entre 1965 et 1975 devraient disposer, selon les projections, d'une retraite personnelle inférieure de 40% "seulement" à celle des hommes dans le secteur privé, et de 20 % dans le secteur public, où les écarts de rémunération avec les hommes sont moins importants.''"

Des solutions et mesures à prendre

Concilier travail et famille

Comment redresser la barre ? "''Une première piste consiste à lutter contre les discriminations sur le marché du travail, et à adopter une politique familiale (systèmes de garde pour les enfants...), qui permette de concilier plus facilement vie de famille et travail. Mais cela ne résoudra qu'une partie du problème, car certaines femmes préfèreront quand même travailler moins pour s'occuper elles-mêmes des enfants. Une autre piste serait donc de compenser cette moindre activité par des "droits familiaux", par exemple des bonifications d'années d'assurance au titre des enfants. Mais la jurisprudence européenne interdit de réserver ces droits aux femmes. Ils doivent profiter de la même façon aux hommes. Sauf peut-être pour ceux liés à la maternité elle-même.''"

Publicité

Et ailleurs ?

Les autres pays connaissent-ils les mêmes problèmes ? "''Oui, y compris ceux qui ont la réputation d'être en pointe sur la question de l'égalité entre hommes et femmes. En Suède, les retraites des femmes sont aujourd'hui inférieures de 36 % à celles des hommes. On voit d'ailleurs certains de nos voisins imaginer des solutions intéressantes. Par exemple, en Allemagne, au Royaume-Uni et au Canada, de nouveaux dispositifs prévoient, en cas de divorce, le partage entre les ex-conjoints des droits à la retraite acquis par le couple pendant le mariage.''"

Publicité
Pourrait-on voir un jour cela en France ? "''Notre mission consiste à étudier les solutions possibles, et donc à faire l'inventaire de ce qui existe ailleurs. Mais tout n'est pas transposable. C'est aussi une question de société et de culture.''"

Voir toutes les vidéos FemmesPlus sur le thème de la retraiteEn discuter sur les forums !Découvrir tous les articles Action ici !