21h, vendredi soir, devant la piscine Roger le Gall de Paris. Je me lance. Ce soir, je vais vivre la toute première aventure naturiste de ma vie. Géniaal ! Non, je n'en mène pas large.
Oui, j'avoue, l'expérience m'excitait quand j'en parlais sur le ton de "la fille décomplexée qui ose, ELLE".

Oui, j'avoue, les préjugés sur cette charmante communauté ne sont que mauvais esprit et curiosité malsaine. Les naturistes sont ni des pervers voyeurs, ni des hurluberlus écolos, mais juste des gens biens, qui, dixit la définition de 1974 de la Fédération de naturisme, ''"veulent vivre en harmonie avec la nature et dans le respect des autres et de l'environnement"''.

J'y suis, j'y vais
Oui, mais voilà, l'idée soudaine de me retrouver à poil dans une eau tiédasse en plein centre ville avec pour seuls accessoires mon ridicule bonnet de bain et mes lunettes de mouche ne m'enchante plus guère.
Ce soir, il fait froid, j'ai à moitié la crève et je serai mieux dans un petit bar trendy. Je suis une fille très banale, j'adore les conventions sociales, les maillots de bain, et sortir habillée le soir.
Oui mais voilà, j'ai promis. Mon honneur est en jeu. J'y suis, j'y vais. Et comme dit le fameux site que j'ai appris par cœur en guise de préparation psychologique cet après-midi : ''"Le naturisme est un cadeau que nous pouvons faire à notre corps, et à notre tête. Ils le méritent bien !"''. Alors...
 

Plouf, à l'eau !

C'est tout le monde ensemble Soulagement au guichet. Deux petits papys souriants - et habillés- s'occupent des entrées. Je leur tends mon "invitation" téléchargée. A côté de moi, un type semble décontenancé : ''"C'est pas le club de plongée ici ?"''. Le papy répond : ''"Ah non ! Ici, c'est l'A.N.P, c'est les naturistes. "''...Je me sauve vers les vestiaires des filles. Et là, un autre obstacle se dresse devant moi. Ils sont fermés ! Encore le papy, cette fois hilare. ''"Mais mademoiselle ! Ici, c'est tout le monde ensemble. "''Suis-je bête ! Encore un formatage de cette société débile et moutonnière où on met des vêtements ! Ici, il n'y a ni cabines, ni vestiaires séparés, ni Hommes et Femmes sans doute, mais juste une grande et belle communauté d'êtres qui communient ensemble avec la nature, les palmes et les bonnets de bain. Et puis, plus besoin d'attendre trois heures sa cabine pour enfiler ce bout de tissu collant et moite appelé communément "maillot". Un poil nerveuse, je me déshabille...

Publicité
Je sens un malaise Je sens quand même un malaise en arrivant devant le bassin. Que se passe t-il? Non, à ma grande surprise, je ne suis pas si complexée que ça et les gens ne me dévisagent pas comme une ovni, les yeux braqués sur mon entrejambes... Non, c'est autre chose. Le sentiment de se sentir seule au monde. J'y suis : sur la petite trentaine de personnes en train de s'ébattre en tenue d'Adam et Eve dans le bassin, les Adams sont nettement surreprésentés. Des imberbes, jeunes et musclés, des plus vieux, poilus et bedonnants. Hum, je dois faire partie des trois spécimens féminins présents ce soir. Scoop ! La piscine naturiste de Paris est un repère gay parisien ou un centre de papys en reconversion naturiste. Je me calme en entamant ma petite longueur de brasse coulée et manque étouffer de rire dans l'eau. Et oui, les lunettes de plongée, c'est déjà assez marrant dans une piscine "habillée" mais dans les piscines naturistes.... Non, je ne regrette rien.
Publicité

Plus d'infos !

Les videos du documentaire "Vivre nu" ici !Le site de l'Association des Naturistes de ParisLe guide de survie à nudiste-land, c'est ici !Que pensez-vous du naturisme ? Parlez-en sur les forums !

Publicité