Marie-Antoinette est la nouvelle coqueluche de ces dames. Sacrée Marie-A. ! Comme elle était jolie penchée à son balcon du château de Versailles, comme elle était mutine courant de ci de là entre les tables de jeu, câline, dansant au bal masqué de l'opéra de Paris, coquine quand elle se cachait derrière les bosquets du Trianon... Sacrée Marie-A. Reine de pic, de trèfle, de carreau mais de si peu de cœur. Elle était si jeune et si jolie. Folle de robes et de perruques. Il parait qu'elle collectionnait les bijoux, les colifichets et les accessoires. Fais voir !

Pochette
17 cm x 13,5 cm
Editée par la Réunion des Musées Nationaux
12,50 euros
Dans les boutiques Réunion des Musées Nationaux et sur le site Musées de France

Collier

Collier En 1785 ce somptueux collier d'une valeur de 1 600 000 livres de l'époque, fut à l'origine de ce qu'on a appelé "l'affaire du collier". Celui-ci est en perles de verre, nacre et strass.195 euros Edité par la Réunion des Musées Nationaux Dans les boutiques Réunion des Musées Nationaux et sur le site Musées de France

Le site des Musées de France

Publicité
Publicité