Après le café du matin, le soja du midi, le pilpil du soir, on peut maintenant s'habiller équitable. Mais attention, en matière de mode, ce qui est équitable n'est pas forcément bio, et pas forcément ethnique non plus. A contrario, ce qui est ethnique peut être bio, mais pas forcément équitable. Compliqué ? Le marketing a ses raisons que la morale ne connaît pas.
Une petite mise au point s'impose à l'occasion de la quinzaine du Commerce Equitable.

Reprenons les définitions de base :
Ethique : qui concerne les principes de la morale.
Ethnique : qui relève par sa nature ou son inspiration d'une culture autre qu'occidentale.
Bio : qui est cultivé et/ou produit sans engrais, ni pesticide de synthèse.
Equité : vertu de celui qui possède un sens naturel de la justice, en respect des droits de chacun.
Durable : qui répond au besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs...

Le commerce équitable consiste donc à améliorer les revenus des producteurs défavorisés (généralement du Tiers-monde...) en leur garantissant un meilleur prix d'achat que ceux proposés par le commerce traditionnel, leur permettant de vivre dans des conditions acceptables tout en respectant leurs droits économiques, sociaux et culturels. Il s'agit également de protéger les enfants de l'exploitation et de l'esclavage. Les importateurs s'engagent à rémunérer les producteurs en fonction de leurs besoins et ceux de leurs familles et à garantir l'efficacité de leur protection sociale. En contrepartie, les producteurs s'engagent à assurer la qualité de leurs produits et à respecter les délais de livraison ainsi que l'environnement.

La mode issue de la filière équitable peut donc être bio, mais pas forcément, elle peut être éthnique aussi. Le tout en respectant un cahier des charges très strict, tant au niveau des matières premières utilisées qu'au niveau de la fabrication.

Petite sélection mode garantie labellisée Commerce Equitable, parfaitement éco-cool, parfois éthnique, parfois bio, souvent esthétique et toujours éthique !

Azimuts Azimuts Artisans du Népal importe et commercialise des vêtements fabriqués par des artisans... népalais, selon les méthodes de tissage traditionnelles locales et sans aucun traitement chimique. 10 % des bénéfices sont utilisés pour aider et assister des enfants en difficulté dans ce pays.

Un brin éthnique, bio et équitable

Chemisier court et jupe droite 100 % coton Kurtha de qualité biologique30 euros et 31,50 euros

 

Veste cintrée et pantalon 100 % toile de coton, doublée de coton Kurtha pour la veste, pantalon 100 % coton Kurtha de qualité biologique 62 euros et 34 euros

 

Ensemble sarwel 100 % coton Kurtha qualité biologique 22,50 euros la veste et 27 euros le sarwel Disponible sur le site et chez une centaine de revendeurs.

Catalogue gratuit sur simple demande en appelant le 05 53 64 30 39

Le site Azimuts Artisans du Népal

Publicité
Publicité