Persil, la lessive aux petits bras musclés, qui lave plus blanc, qui retient la saleté, qui lave l'eau avant le linge fête ses cent ans cette année. Cent ans de blancheur-cent ans de bonheur. Cent ans de souvenirs réunis dans deux super boites collectors tout droit sorties de l'époque Mère Denis. Sacré Persil !

Souvenez-vous, Coluche... "Persil anti redépositon soulève la crasse qu'est dans les fibres et après elle l'a retient avec ses petits bras musclés tandis qu'avec le pied elle tape dans la machine : "Enlevez le linge, je retiens la crasse !" C'était dans les années 70's, à l'époque de la Mère Denis. Aujourd'hui, Persil fête ses 100 ans ! Belle saga pour ce petit Marseillais, conçu sur la corniche en 1906 qui tire son nom de PERborate (sel désinfectant) et SILicate. Deux éléments esssssentiels dont l'action conjuguée libère de l'oxygène actif. Celui-là même qui permet de nettoyer et blanchir en même temps sans frotter : cent ans de blancheur-cent ans de bonheur !

Persil a 100 ans !

Publicité
Dans les années 50's, Persil lavait plus blanc. Un peu plus tard, dotée de sa formule anti-calcaire, elle lavait l'eau avant le linge. Aujourd'hui, elle est efficace à basse température et redoutablement peu chère, peuchère !
Publicité

Cent ans, ça se fête. Persil propose deux boîtes collector en métal, inspirées des vieilles affiches publicitaires de la marque.

10 euros la boite collector disponibles sur le site Persil, clic !