D’après le quotidien portugais Correio de la Manhä, le président Nicolas Sarkozy se serait plaint des moeurs géorgiennes lors du dernier Sommet de l’OTAN à Lisbonne. 

Publicité

Ce mardi 23 novembre, le journal portugais racontait comment certaines délégations étaient bien moins studieuses que les autres, citant notamment la délégation géorgienne. Qu’a-t-elle donc fait ? Il semblerait que les envoyés du gouvernement géorgien, rejoints par quelques homologues arméniens, aient convié pas moins de 80 prostituées à leur hôtel ! Autant dire qu’ils prévoyaient de passer une bonne soirée ! 

Publicité
Hasard malencontreux, la délégation française avait choisi le même hôtel ! Résultat, comme le rapporte le quotidien portugais, les Français, dont Nicolas Sarkozy en personne, se sont fortement plaints de ce tapage nocturne, ce qui a mis un point final à la "petite fête". Et l’ambiance était, semble-t-il, plutôt glaciale le lendemain. 
Publicité