Seule sur scène, Marie-Claude Pietragalla incarne, puissante, brute et sans fioriture, le destin tragique et fondamental de la femme. Tantôt fragile, tantôt vestale, mère, créatrice, fatale ou prisonnière des hommes, la danseuse, comme possédée par ses figures dramatiques, y transcende la condition féminine et à travers elle, l'histoire de l'humanité. Une œuvre forte, émouvante, révoltée, passionnément dédiée à la cause des femmes. Les temps forts en images.