Kerry, une jeune mère de 34 ans, a une obsession : la beauté de sa fille Britney, 8 ans. Une beauté qu'elle espère éternelle puisque Kerry administre, tous les trois mois, des injections de Botox à sa fille. "Je fais ça pour ma fille afin qu'elle devienne une star", affirme la maman dans les pages du quotidien anglais The Sun.

"Je sais qu'un jour elle deviendra mannequin, actrice ou chanteuse. Tous ces traitements lui permettront de rester jeune et de garder un visage poupon le plus longtemps possible", confie Kerry.

"Je sais que certaines personnes vont se dire que je suis irresponsable, mais je n'utilise que du Botox de qualité", assure la maman, qui est très fière que sa fille soit la plus jeune personne au monde à recevoir des injections de Botox. D'après elle, "plus de mères devraient le faire pour leurs filles."

Publicité

"Elle va devenir célèbre grâce au traitements esthétiques qu'elle reçoit si jeune".

Britney, visiblement bien conditionnée, confie : "Mes amies trouvent ça cool que je reçoive ces traitements et elles aimeraient avoir les mêmes. Je me regarde tous les soirs pour voir si j'ai des rides et dès que j'en vois une, je demande une injection."

La mère et la fille, d'origine britannique, vivent aux Etats-Unis. D'après Kerry, ce type de pratique est très répandu dans son entourage, en particulier dans l'univers des concours de Mini Miss. Pas surprenant quand on sait qu'outre Atlantique, une ligne cosmétique anti-âge est consacrée aux fillettes.

Publicité
Il est évident que les médecins et chirurgiens esthétiques déconseillent ces pratiques sur les enfants. Aussi étonnant que cela puisse paraître, aucune loi américaine ou britannique n'interdit de faire subir de la chirurgie esthétique aux enfants.