Pourquoi ne pas traiter les rides des jeunes demoiselles avant même qu'elles n'aient de l'acné ? C'est la question posée par la ligne de cosmétiques américaine Geo Girl, commercialisée dans les hypermarchés Walmart. Le géant de la grande distribution crée aujourd'hui la polémique en proposant, dans ses rayons, du maquillage aux propriétés anti-âge. Rien de plus banal a priori, sauf que ces produits s'adressent aux fillettes âgées de 8 à 12 ans.

Publicité

Une opération commerciale qui fait couler de l'encre de l'autre côté de l'Atlantique, et qui questionne l'obsession ambiante du "toujours plus jeune". Du blush, du mascara, du rouge à lèvres, du vernis à ongles... Autant de produits destinés à ces enfants et préadolescentes qui "ne veulent plus piquer ceux de leur maman", rapporte le journal britannique Daily Mail.

Publicité
L'argument marketing avancé par Geo Girl : des produits naturels sans paraben, sans phthalate, ni sulfate, "pour donner aux parents une option saine et anti-âge aux jeunes filles désireuses de se maquiller", lit-on dans l'hebdomadaire américain The Week.

 

Publicité