L'amour à la télé d’accord, mais pas à n’importe quelle heure ! Bisous, sexe... Exit toute scène amoureuse entre 20h30 et 21h30 pour protéger la pudeur des enfants : c’est ce que souhaite un député italien de la Ligue du Nord.  

Hétérosexuel ou homosexuel : même combat d’après lui. Toute démonstration explicite diffusée à des heures où les enfants peuvent être devant la télé est indécente, point à la ligne. C’est avec ces arguments que le député, Massimo Polledri, tentait de faire passer son message lors d’un débat sur la protection de l’enfance.

Publicité

Manque de bol, tous ses efforts pour ne pas tomber dans le discours homophobe se sont avérés vains lorsqu’il a utilisé comme exemple une scène diffusée en 2007 à la télévision italienne, aux alentours de 20H30, où l’on peut voir deux hommes s’embrasser… 

Publicité
Les arguments du député ont beaucoup plus à ceux du même bord, mais ont levé une bronca dans les rangs de gauche qui ont vu la proposition de loi comme une attaque plus dirigée vers l’homosexualité que les vers les mœurs en général, et qui pensent qu’une pudeur poussée à l’extrême empêche les enfants d’apprendre les choses de la vie. Ses opposants ont d’ailleurs levé un contre argument de taille : pourquoi interdire les scènes de baisers si l’on doit continuer de diffuser des scènes de violence ?
Publicité