Michel Drucker va devoir stopper la construction de sa maison de 293m², située à Eygalières, dans les Bouches-du-Rhône. Le tribunal de Marseille vient de déclarer le permis de construire délivré à l’animateur "nul et non avenu". Autrement dit, illégal.

 

La maison se trouve sur le site protégé des Alpilles, à moins de 500 mètres  de la chapelle Sainte-Sixte, datant du XIIe siècle.  Par conséquent, l’architecte des bâtiments de France aurait dû être consulté avant le démarrage des travaux. Cette demande n'ayant pas été effectuée, la Ligue de défense des Alpilles a saisi le tribunal.

Publicité
Publicité
Suite à la décision de justice, la mairie d’Eygalières a été condamnée a verser 1 000 euros à la Ligue de défense des Alpilles. Le maire dispose maintenant d’un mois pour prendre un arrêté d’interruption des travaux, sans quoi le préfet s’en chargera.

Michel Drucker, par la voix de son avocat, a d’ores et déjà fait appel de cette décision.

 

© PR Photos