Les hommes ont besoin de tromper leur femme

Si votre mari vous trompe, n’y voyez pas quelque chose de personnel ni de blessant : les hommes ont besoin de tromper leur partenaire pour mieux gérer leur relation officielle. C’est ce qu’affirme Eric Anderson, un sociologue américain auteur d’un livre sur les hommes, la monogamie, l’amour et l’infidélité.

Premier constat : 78% des hommes (sur 120 personnes interrogées) auraient déjà trompé leur moitié. Et cette infidélité n’aurait rien à voir avec la volonté de mettre un terme à la relation. « Les hommes ne trompent pas parce qu'ils n'aiment pas leur partenaire. Ils trompent parce qu'ils veulent juste avoir des relations sexuelles avec d'autres. Et la société ne doit pas dédaigner cela » explique-t-il. La monogamie ne serait donc pas, selon lui, la seule manière de vivre en couple…

Eric Anderson indique qu’il s’agit d’une envie, comme certains ont des envies de chocolat, mais que c’est aussi un moyen de compenser la baisse de la fréquence des rapports sexuels qui frappent tous les couples à plus ou moins long terme. « Cela signifie que nous finissons pas rester avec nos partenaires sur le long terme pour la connexion socio-affective et non pas pour le sexe.  Si un couple élève une famille, c'est le lien affectif qui compte, pas le lien sexuel » a-t-il précisé aux journalistes du Hufftington Post.

Publicité

Il explique également pourquoi les hommes mentent quant à leurs petites escapades sexuelles : « Les hommes mentent parce qu'ils savent que s'ils demandent la permission d'avoir des relations sexuelles récréatives, ils se les verront refuser. Après, ils en seront privés et ils seront soumis à un questionnement permanent et ils seront sûrement stigmatisés. Ca aboutira probablement à la rupture. L'honnêteté ne répond donc pas à leurs désirs d'avoir à la fois une partenaire sur le long terme et du sexe récréatif avec d'autres femmes ».

Publicité
L’étude montre aussi que si les hommes ne voient pas d’inconvénient à tromper leur partenaire, ils ne voient pas d’un très bon œil le cas inverse. Autant de faits constatés par des milliers de femmes dans le monde depuis des dizaines d’années. Le sujet méritait en effet une étude…

 

A lire aussiLes hommes peuvent-ils retser fidèles ?Infidélité : comment réagir ?Envie de le tromper est-ce normal ? 

Publicité