Dans le cadre de la réforme des retraites, le gouvernement et la majorité pourraient faire un dernier geste en faveur des femmes ayant eu plus de trois enfants. Celes-ci devraient donc être au centre de la discussion sur le projet de loi au Sénat ce jour.

 

 

Publicité

Gérard Larcher a réexpliqué lundi aux Echos : « Nous souhaitons pour les mères de trois enfants et plus, bloquer l'âge du taux plein » à 65 ans. Cet aménagement concernerait  les femmes nées entre 1950 et le début des années 1960, soit près de 100 000 personnes d’après le président de la Haute Assemblée. Coût de cette mesure : « Plusieurs centaines de millions d'euros », précise ce matin le Figaro.fr.

 

Publicité
La CFDT, la gauche, le centre et partiellement, la droite appuient le geste. Les femmes sont en effet, les premières frappées par le report de 65 à 67 ans, qu’elles demandent pour ne pas toucher des pensions trop faibles. Pour preuve : seuls 21 % des femmes ont attendu 65 ans pour prendre leur retraite l'an dernier (contre 13 % des hommes) - leur carrière étant souvent partielle ou discontinue.
Publicité