Publicité
Publicité
 Huit millions d'euros, c'est peut-être ce que va devoir payer un émirati installé à Dubaï. Sa femme l'attaque en justice et lui réclame cette somme pour ne pas l'avoir comblée sexuellement pendant leur quatre premiers mois de mariage, en 2008. Il lui aurait caché avoir des trouble de l'érection.
'Vu les valeurs conservatrices et le statut de la femme dans la société, j'ai gardé le silence et essayé de m'adapter en priant pour que la situation s'améliore', expliquel'épouse. Mais la situation devenant insoutenable, elle a finalement décidé de porter plainte. Les 8 millions d'euros réclamés seraient la compensation nécéssaire à ces longs mois de frustration pendant lesquels il se refusait à elle.