Une Brésilienne de 36 ans vient d’être autorisée par la justice de son pays à se masturber sur son lieu de travail.

Voilà une nouvelle plutôt insolite qui fait ouvrir des yeux ronds aux internautes depuis quelques jours. Ana Catarina Silvares Bezerra, experte comptable brésilienne, a pourtant bien saisi la justice afin de se voir reconnaître le droit à quelque plaisir solitaire pendant ses heures de bureau.

Publicité

La jeune femme qui souffre apparemment d’une maladie rare, l’orgasme compulsif – une affection qui l’oblige à rechercher et atteindre l’extase par tous les moyens – a confié devoir se masturber pas moins de 47 fois par jour. Une situation difficile à vivre au bureau, on en convient.

Publicité
Ana Catarina a donc décidé de saisir la justice pour obtenir l’autorisation de se livrer sereinement à ses activités très personnelles. Contre toute attente, sa requête a été accueillie positivement, le tribunal l’autorisant à pratiquer la masturbation durant quinze minutes chaque jour sur son lieu de travail.

A lire aussiConnaissez-vous tous les orgasmes?11 positions qui facilitent l'orgasme