Les femmes dont le prénom se termine par un A auraient plus de partenaires sexuels au cours de leur vie. C’est ce que révèle une étude menée par le site de rencontres Smartdate.

Pour en arriver à cette conclusion, la question "Combien de partenaires sexuels avez-vous eu au cours de votre vie ?" a été posée à 17 628 membres (féminins) du site. Les résultats récoltés par le site de rencontre montrent non seulement que les femmes portant un prénom se terminant par "a" déclarent avoir plus de partenaires sexuels au cours de leur vie, mais qu’elles sont également plus facilement sollicitées par les prétendants masculins.

Mais est-ce vraiment un hasard ? Les prénoms en "a" sont encore peu répandus : "ils font plus exotiques et font rêver" d’après le PDG de Smartdate.

Autre explication : l’aspect générationnel. Les prénoms en "a " sont plus courants chez les jeunes générations, qui ont en moyenne plus de partenaires sexuels que leurs ainées. Les Laura, Tania, Lola et autres Cynthia déclarent ainsi plus de partenaires sexuels que Monique, Huguette, Raymonde et Jacqueline.

Publicité

En moyenne, une Laura avoue près de 10 partenaires sexuels contre 1,5 pour une Thérèse d’après Smartdate. Des chiffres mettre aussi en rapport avec la sexualité plus libérée des jeunes générations.

A noter que les prénoms les plus portés en France sont aujourd’hui Marie, Nathalie et Isabelle, et qu'aucun prénom en "a" n’entre dans les 20 les plus inscrits à l’état civil.

En tête du classement des prénoms déclarant le plus de partenaires sexuels ont trouve, dans l’ordre : Laura, Tania, Lola, Julia, Lydie, Célia, Manon, Cynthia, Jessica et Cindy.

A l’inverse, les prénoms déclarant le moins de partenaires sexuels sont : Monique, Nadine, Anne-Marie, Huguette, Fabienne, Raymonde, Jacqueline, Martine, Françoise et Thérèse.

Publicité
Smartdate, site de rencontre lancé en avril 2010, compte près de 650 000 membres partout dans le monde. Forte de son succès, la marque, dont les bureaux sont basés à Paris, a lancé le Smartdate Labs, une cellule d’études ayant pour vocation d’observer les comportements amoureux.