Vidéo associée: 

Harcèlement sexuel : la surprenante sortie d'Anne Roumanoff

Corps: 

À quelques jours de la dernière date parisienne de son spectacle "Aimons-nous les uns les autres", le JDD est allé à la rencontre d'Anne Roumanoff. L'occasion pour l'humoriste de s'exprimer sur son ami de longue date, Gilbert Rozon, le producteur québécois, rattrapé par des affaires de harcèlement sexuel.

Et Anne Roumanoff se dit sous le choc. "C'est un choc, je le connais depuis vingt-cinq ans. Il avait été mis en cause il y a vingt ans, mais il avait déjà été blanchi par la justice. J'ai passé des soirées avec lui, je n'ai pas eu le sentiment de serrer 'la main du diable' comme on a pu le dire avec Weinstein", confie-t-elle au JDD.

Quant au hashtag #balancetonporc, qui consiste à dénoncer sur les réseaux sociaux ses harceleurs, Anne Roumanoff reste partagée. "C'est très américain. C'est potentiellement générateur d'excès, mais la parole se libère enfin. On sent clairement une prise de conscience généralisée", reconnaît l'humoriste qui révèle que ce thème sera "forcément abordé" dans son prochain spectacle.

Partager cette vidéo :

Publié le 30/10/2017
Publié le Lundi 30 Octobre 2017 : 13h17