Vidéo associée: 

Présidentielle américaine : après l'affaire des e-mails, Trump traite Clinton de "pouilleuse"

Corps: 

Hillary Clinton dispose désormais du soutien inconditionnel de Barack Obama pour sa campagne. L'ancienne secrétaire d'État vient de surcroît de bénéficier de l'indulgence du FBI qui décide de ne pas l'inculper pour 'l'affaire des e-mails classés secret-défense. À cette annonce, Donald Trump n'a pas tardé à réagir : "Elle serait une présidente tellement mauvaise... Une pouilleuse".

Partager cette vidéo :

Publié le 06/07/2016

Toutes les vidéos

Pages

Publicité
Publié le Mercredi 06 Juillet 2016 : 21h01